Marcel SAUREL

Marcel Saurel était l’un des 3 créateur de l’AEPA en 1957 (avec Feys et Dardier). Leur but était de promouvoir le jeu d’échecs, en profitant du braille gratuit par la poste. Puis pour ceux qui ne connaissaient pas ou peu le braille sur cassette.

Au décès de Marcel Saurel, son nom a été donné à ce qui s’appelait au départ le tournoi du handicap.

    Tournoi Marcel Saurel (TMS).

  Toute partie, amicale ou jouée dans le cadre d’une compétition organisée par l’Association, est comptabilisée dans ce tournoi permanent, dont le but est d’encourager le jeu par correspondance, ceci indépendamment de la force échiquéenne des joueurs.

  Le résultat d’une partie amicale doit être transmis au directeur du TMS au plus tôt durant le trimestre qui suit la fin de la partie.

  Le résultat d’une partie jouée dans le cadre d’une autre compétition ne doit pas être adressé au directeur du TMS, mais au responsable de la compétition concernée. Ce dernier se chargera de communiquer au directeur du TMS tous les résultats de sa compétition.

  Les joueurs sont classés en trois catégories, harmonisées tous les ans, suivant une procédure décrite plus loin.

  L’attribution des points dans cette compétition de la forme dite «à échelle» s’effectue selon le barème suivant:

  A. Entre joueurs de même catégorie: gagnant 4, perdant 1, nul 3.

  B. Entre joueurs de catégories contiguës:

  –Catégorie supérieur gagnant 3, adversaire 1;

  –Catégorie inférieure gagnant 5, adversaire 1;

  –Nul, catégorie supérieure 2, catégorie inférieure 3;

  C. Entre joueurs de catégories extrêmes:

  –Catégorie supérieure gagnant 2, adversaire 1;

  –Catégorie inférieure gagnant 7, adversaire 1;

  –Nul, catégorie supérieure 1, catégorie inférieure 4.

  Dans tous les cas, l’interruption d’une partie par l’un des joueur sans reprise après l’intervention du responsable de la compétition, sur requête de son adversaire, met ce joueur en situation de forfait et il ne marque aucun point.

  Les points marqués par un joueur lui reste acquis, même s’il ne joue plus de partie par correspondance pendant une longue période, à condition toutefois de ne pas interrompre son adhésion à l’Association.

  En janvier de chaque année un classement général est publié dans «Le Lien Échiquéen»; un prix récompense les trois joueurs totalisant le plus grand nombre de points; ils repartent à 0, les autres poursuivent leur ascension.

  C’est aussi en janvier que les catégories sont harmonisées comme suit:

  –Pour chaque joueur un indicateur de tendance est calculé en divisant le nombre de points acquis durant les quatre derniers trimestres par le nombre de parties jouées.

  –Si cet indicateur est supérieur ou égal à trois, le joueur monte dans la catégorie supérieure; si il est déjà en première catégorie, il y reste.

  –Si cet indicateur est inférieure à deux, le joueur descend en catégorie inférieure; si il est déjà en troisième catégorie, il y reste.

  –Dans les autres cas, le joueur reste dans sa catégorie.

  Ce calcul n’est effectué que si, au moins six parties ont été enregistrées; dans le cas contraire le joueur reste dans sa catégorie en attendant d’avoir joué le nombre de partie requis.

  Les nouveaux membres débutent avec 0 points et en troisième catégorie.

  Chaque trimestre, «Le Lien Échiquéen» publie les résultats du trimestre précédent. Pour comprendre ces résultats, il faut savoir

que:

  –Les noms des joueurs, classés alphabétiquement, ont les blancs.

Ils sont suivis du total des points obtenus au terme du trimestre précédent, et séparé par un trait d’union le nouveau total.

  –Suivent précédé d’un alinéa, et toujours classé alphabétiquement, les noms des adversaires ayant donc eu les noirs, cette liste pouvant compter aucun nom;

  –Après le nom des noirs, figurent deux indications chiffrées: le nombre de points marqués par les blancs au cours de cette partie, puis après un trait d’union le nombre de points marqués par les noirs, avec immédiatement derrière, les symboles v (victoire des blancs), d (défaite des blancs), ou n (nul). Une mention peut suivre: elle spécifie alors la compétition dans laquelle a été jouée la partie:

  –Championnat MARIUS POYET: chpn.

  –Coupe par correspondance: coupe.

Laisser un commentaire

Dutch NL English EN French FR German DE Italian IT Portuguese PT Spanish ES