Championnat de France 2015 des Handicapés Visuels - Presse










http://www.ouest-france.fr/le-jeu-dechecs-obeit-aux-doigts-et-la-voix-34...

Le jeu d'échecs obéit aux doigts et à la voix

Saint-Herblain - 16 Mai

  • La première a débuté jeudi matin en présence de trente joueurs opposés en fonction de leur classement Elo.
    La première a débuté jeudi matin en présence e trente joueurs opposés en fonction de leur classement Elo.  | 

On peut voir mal ou pas du tout et être un crack aux échecs. Preuve vivante au 31e championnat de France des aveugles et malvoyants, qui se joue à Vigneux-de-Bretagne.

Depuis jeudi et jusqu'à dimanche, à Vigneux-de-Bretagne le club d'échecs de Sautron organise le 31ème championnat de France des aveugles et malvoyants, une compétition en sept rondes, à la cadence de deux heures KO.

Sur les tables, des échiquiers particuliers aux dimensions différentes, avec des creux, des bosses, des trous pour enficher les pièces. Chacun a apporté son propre matériel pour noter les coups, dictaphone avec ou sans oreillettes, clavier électronique, carnet en braille. Les horloges n'ont plus de verre. On touche les aiguilles.

Une autre façon de jouer

À chaque table, on annonce les coups et dicte les positions. « Tour César 6, Tour Eva 7, Fou David 5 » à la 8, « Roi Gustave 7 » à la 9, « Cavalier prend cavalier. Fou reprend » à la 11. «
Chaque lettre a une appellation : A, Anna ; B, Bella, C ; César, D ; David ; E, Eva ; F, Félix ; G, Gustave et H, Hector. C'est une question de confiance. Par exemple, mon adversaire ne marquait pas les coups, c'est moi qui notais », explique André Clauzel, responsable du club 608 à l'hôpital Saint-Louis à Paris.

C'était aussi son numéro de téléphone car, à la création du club, en 1977, on jouait simplement en appelant un adversaire, on donnait son coup, il le répétait et on appuyait sur la pendule.

« Les règles sont les mêmes que pour les opens habituels. La notation est obligatoire. J'ai un rôle plus organisationnel. Ils m'appellent s'ils ont des soucis », précise Dominique Dervieux, arbitre international.

Le « roi » Adrien Hervais met mat un Monégasque

Inutile de surveiller la table 1, Adrien Hervais, multiple champion de France, était opposé au Monégasque Jean L'Herbon de Lussats. À 12 h 15, échec et mat, jeu gagné pour le Français.

« Il a fait une erreur dès le début. Un pion de plus sans compensation, c'est plus facile », résume Adrien Hervais. Président du club de Rouen, il a commencé la compétition à l'âge de 8 ans, après avoir découvert les échecs avec son professeur de mathématiques.

Fair-play et sourire de la part du candidat de la principauté, aveugle depuis quarante ans : « Je savais que c'était perdu, mais je faisais le beau diable. » Ils vont se retrouver, fin juillet, à Lyon, à l'occasion du
championnat d'Europe, une première en France.

Jusqu'à dimanche, au Brit'Hôtel de Vigneux-de-Bretagne.