Qui sommes-nous ?

Les origines

L'AÉPA est une association loi 1901 fondée en 1957 sous l'impulsion de messieurs Saurel, Dardier et Wels, dans le but de promouvoir le jeu d'échecs parmi les personnes handicapées visuelles.

Les premières initiatives ont contribué à favoriser le jeu par correspondance, créer une parution qui deviendra par la suite le «Lien Échiquéen» (notre revue trimestrielle), et transcrire en braille des ouvrages d'échecs afin de constituer un fond documentaire donnant ainsi accès à la théorie échiquéenne (cette activité a été étendue ensuite aux enregistrements sur cassette, et aujourd'hui au format mp3).

C'est en 1972, à Paris, qu'a eu lieu le premier tournoi qui deviendra ensuite le Championnat de France des Aveugles en 1985.

Vers l'intégration

L'AÉPA participe depuis de nombreuses années aux compétitions internationales organisées par l'IBCA (International Braille Chess Association), ou à l'invitation d'autres organisations étrangères. Elle est également amenée à organiser de telles manifestations.

Parallèlement à ces différentes activités, l'AÉPA favorise l'intégration de ses membres à des structures ouvertes à tous (clubs de la Fédération Française des Échecs...), et à participer à leurs compétitions. Cette initiative constitue bien sûr un facteur essentiel d'intégration des personnes handicapées dans la société.

Être membre

Pour être membre de l'AÉPA (handicapé ou non), il suffit d'adhérer à ses objectifs, c'est-à-dire principalement s'intéresser au jeu d'échecs pratiqué par les aveugles et malvoyants. Pour couvrir les frais induits par les services rendus aux adhérents, il convient également de s'acquitter d'une cotisation annuelle statutaire de 30 euros minimum (15 euros pour les scolaires de moins de 16 ans).

Les membres peuvent participer aux diverses compétitions internes à l'association. La qualité de membre permet également d'être sélectionné aux compétitions internationales auxquelles l'AÉPA est invitée à participer. Par ailleurs, une bibliothèque échiquéenne est à la disposition des adhérents, en braille ou sur CD (format MP3).

Les modes de jeu pratiqués pour les parties par correspondances sont :

  • le jeu en différé, grâce à l'utilisation d'EmailChess, un site de jeu en différé spécialement conçu pour les handicapés visuels (géré indépendamment de l'association)
  • le courrier électronique
  • le courrier postal en braille.

S'agissant des parties en direct, elles peuvent être jouées à l'aide de Skype ou tout autre système de téléphonie.

Les adhérents reçoivent une revue trimestrielle, « Le lien échiquéen » présentant la vie et les activités de l'association, et qui comporte un fascicule technique relatif au jeu d'échecs (études de position, parties commentées, théorie du jeu, problèmes...).

L'AÉPA étant affiliée à la Fédération Française des Échecs (FFE), celle-ci est considérée comme un club au sens de cette fédération, et les adhérents peuvent donc prendre leur licence auprès de l'association, s'ils le désirent. Cette licence permet notamment de participer au Championnat de France des aveugles et mal voyants en cas de non adhésion à un autre club d'échecs.

Les personnes handicapées visuelles membres de clubs FFE peuvent tout à fait adhérer à l'AÉPA. Outre les activités qui leur sont naturellement ouvertes, ils pourront obtenir des informations propres à leur situation, notamment sur le déroulement des parties entre joueur handicapé visuel et joueur voyant.

Les compétitions internes

Elles se déroulent par correspondance :

  • Le Championnat M. Poyet, compétition sur treize mois. Quatre à huit parties sont à disputer, selon la division.
  • Les coupes, compétition sur onze mois, une nouvelle chaque année, par élimination en plusieurs tours, ce qui permet de participer simultanément à plusieurs coupes.
  • Le tournoi Marcel Saurel, compétition-échelle permanente qui comptabilise toutes les parties jouées dans le cadre de l'association (y compris les amicales). Dans le but de récompenser aussi bien la performance que la participation, chaque année, les 3 premiers du classement redescendent au bas de l'échelle, pour de nouveau la gravir.
  • Le concours-échelle de solutions de problèmes, compétition basée sur des problèmes de difficultés variées proposés chaque trimestre dans le « Fascicule Technique ».

Pour toute information, n'hésitez pas à utiliser le formulaire de contact, il est fait pour vous.